Frédéric Boiron est directeur général du CHU de Lille depuis le 15 mai 2017.

Il a effectué des études de journalisme à l’Institut universitaire de Bordeaux puis a passé deux ans dans une université allemande, avant d’intégrer l’Institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux puis, en 1991, l’École nationale de santé publique (ENSP, aujourd’hui EHESP).

Après sa formation de directeur d’hôpital, tout en suivant une formation continue pour dirigeants à HEC, il a commencé sa carrière à l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), où il a été successivement directeur adjoint de l’hôpital Laennec puis secrétaire général de l’Hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP, qui a regroupé les hôpitaux Boucicaut, Broussais et Laennec) (1991-2001). Puis, toujours au sein de l’AP-HP, il a été adjoint au directeur puis directeur de l’Agence générale des équipements et produits de santé (Ageps) (2001-2003).

Il a ensuite rejoint la Seine-et-Marne où il a dirigé, de 2003 à 2007, le centre hospitalier (CH) de Provins. De 2007 à 2011, il a piloté le CH de Beauvais, hôpital pivot de référence territoriale, et a participé à la création d’une des premières communautés hospitalières de territoire (CHT) de France. Parallèlement, il a effectué l’intérim de la direction de plusieurs hôpitaux : CH de Saint-Quentin (Aisne), CH de Creil et Senlis (Oise) et CH de Clermont-de-l’Oise (Oise).

Il a été nommé directeur du CHU de Saint-Etienne en 2011. En 2016, il a coordonné la création du groupement hospitalier de territoire (GHT) Loire dont le CHU est établissement support. Il est aussi administrateur du groupement de coopération sanitaire (GCS) Houraa (qui réunit les CHU de Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand et Saint-Etienne).

En 2011, Frédéric Boiron a été également élu à la présidence de l’Association des directeurs d’hôpital (ADH) qui compte désormais 1 300 adhérents. Il a été réélu pour un second mandat en mars 2015.

Outre ses fonctions de directeur général et de président de l’ADH, Frédéric Boiron est également membre de plusieurs instances. Par ailleurs, en 2011-2012, il a copiloté la mission sur l’hôpital public avec Francis Fellinger, ancien président de la conférence des présidents de commission médicale d’établissement (CME) de centres hospitaliers, à la demande de l’ancien ministre du travail, de l’emploi et de la santé Xavier Bertrand.